Il conçoit un drone anti-fissures des barrages, mais se fait malmener dès son retour en Tunisie

Photo issue des réseaux sociaux

Un jeune étudiant en ingénierie a pu concevoir, dans le cadre de son projet de fin d’études dans une société française, un drone pour détecter les fissures dans les barrages mais s’est fait malmener, comme il le confirme, à l’aéroport de Tunis-Carthage, dès son retour en Tunisie.

En effet, de retour en Tunisie où il devra discuter son projet de fin d’études dans son université, l’étudiant a été bloqué à l’aéroport Tunis-Carthage où il a été interrogé au sujet de ce drone. « Plus de trois heures d’interrogatoire et enfin il me confisque mon projet de fin d’étude sous prétexte des raisons sécuritaires », a-t-il expliqué.

Il explique dans un post Facebook, qu’il a été privé de son projet de fin d’études puisque le drone a été saisi par la douane tunisienne et qu’il n’a pas pu soutenir son projet.

Le jeune étudiant dénonce, dans ce sens, ces  affirmant que la Tunisie doit s’ouvrir sur ce domaine, celui de la construction des drones.

 

 

Commentaires: