Rafik Abdessalem opposé à la candidature de Mourou à la Présidentielle

Le dirigeant d’Ennahda et beau-fils de son président, Rafik Abdessalem, a rejeté la décision du Conseil de la Choura qui a choisi Abdelfatteh Mourou comme candidat endossé par le parti aux élections présidentielles.

Dans un post publié sur son Facebook, l’ancien ministre des Affaires étrangères a rejeté le nom proposé, qualifiant ce choix de « mauvais ».

« Malgré mon respect et mon appréciation envers le cheikh Abdelfatteh Mourou, choisir un candidat au sein d’Ennahdha est une erreur et ne répond pas aux exigences des circonstances par lesquelles on passe », a-t-il écrit. « L’unité autour d’un mauvais choix est une fausse unité. »

Rappelons-le, le conseil de la Choura du mouvement Ennahdha a approuvé, dans la soirée de mardi 6 août, à l’unanimité, l’investiture de Abdelfattaf Mourou comme candidat du parti à l’élection présidentielle anticipée, sans passer par le vote. 

Commentaires:

Commentez...