Manèges d’antan : Au bonheur des petits cavaliers du Belvédère

Manèges d’antan : Au bonheur des petits cavaliers du Belvédère

Par -
CP : Ilies Lagha

Les chevaux en bois comptaient parmi les attractions les plus prisées des titis du Tunis d’antan.

On les trouvait dans tous les grands manèges, notamment sur l’avenue de Paris et au Belvédère.

Chevauchant ces zèbres fougueux et multicolores, les enfants roulaient autour d’une piste rudimentaire et se rêvaient en cavaliers capables de tous les exploits.

Ils cravachaient virtuellement leur petite monture et pédalaient frénétiquement pour pouvoir tenir la corde ou effectuer un passage en force pour dépasser un concurrent.

Que de courses homériques se sont négociées dans cette petite clairière du Belvédère où les chevaux de bois faisaient office de rêvoirs mobiles!

Parfois, une simple photo fait rejaillir le souvenir de tant de souvenirs pour nous projeter dans des mondes de cocagne, au cœur de nos jeux d’enfants.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo