Remue-ménage à Ennahdha : Le bureau exécutif tente une approche anesthésiante

Remue-ménage à Ennahdha : Le bureau exécutif tente une approche anesthésiante

Par -

Un communiqué de presse émanant du bureau exécutif d’Ennahdha, tente de clarifier sa position concernant les changements apportés aux listes électorales d’Ennahdha dans l’optique des prochaines élections législatives.

Dans ce communiqué, publié ce samedi 20 juillet 2019, le bureau exécutif d’Ennahdha indique avoir « pris acte de toutes les réactions qui ont accompagné l’annonce initiale des membres des listes électorales et affirme sa volonté d’interagir de manière positive avec toutes les observations et recommandations ».

Ghannouchi maintient sa position

Il précise également que les noms qui n’ont pas été inclus dans les listes, ont été écartés en suivant l’article 115 du règlement du mouvement mais aussi dans « le but de rechercher la représentation idéale dans les différentes circonscriptions ».

Le bureau exécutif d’Ennahdha appelle, en outre, les diverses structures et les militants du parti à préparer la présentation des listes électorales dans les délais impartis, et à dépasser les différends sur la formation des listes afin de faire taire les campagnes de dénigrement.

En d’autres termes, le bureau exécutif d’Ennahdha indique implicitement que le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi a décidé de maintenir sa position et d’exclure, par conséquent, certains cadres du parti des têtes de listes.

Remue-ménage

Ennahdha tente depuis quelques jours bien d’atténuer l’impact d’une fronde. Hatem Boulabiar, membre du conseil de la Choura du mouvement Ennahdha, a déclenché une tempête après ses déclarations qui critiquent le président d’Ennahdha Rached Ghannouchi d’avoir imposé Tarek Dhiab en tant que candidat sur la circonscription de Tunis.

Il a parlé de « carnage », révélant que les membres qui ont été élus démocratiquement au sein du conseil de la Choura ont été évincés par Rached Ghannouchi.

Jeudi 18 juillet, il a enfoncé le clou sur la chaîne Attessia, indiquant notamment que les primaires au sein d’Ennahdha ont sorti 16 hommes et 17 femmes sur les 33 circonscriptions qui ont  été élus par les 700 grands électeurs.

Réunion du conseil de la Choura

Il a précisé que le président du mouvement a le droit d’apporter des changements en modifiant 10% des listes, ce qui, dans ce cas précis concerne 3 listes. Hatem Boulabiar a révélé que les changements ont touché 30 listes. « Rached Ghannouchi a modifié 30 listes, ce qui est énorme ! », a-t-il lancé.

Le conseil de la Choura doit ainsi tenir, ce samedi 20 juillet, une réunion exceptionnelle pour réexaminer les changements des listes législatives effectués par le bureau exécutif et annoncera, lundi, sa décision concernant ces changements.

Hatem Boulabiar a également tenu à préciser que le conseil de la Choura constitue la plus haute structure du mouvement et qu’il est dans l’obligation de tout le monde (même le président) de se conformer au statut de base du mouvement.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo