René Trabelsi : « La Tunisie est comme un boxeur qui encaisse mais qui reste toujours debout ! »

Quelques heures après une visite effectuée à l’avenue Habib Bourguiba et à la rue Charles de Gaulle, lieu de l’attentat terroriste perpétré hier à Tunis, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat René Trabelsi s’est dirigé vers Paris.

Arrivé à l’aube de ce vendredi, il a accordée une interview à la matinale de CNews, pour parler des récents événements et du tourisme.

Commentant les attentats du jeudi, René Trabelsi a indiqué qu’ils ont visés les policiers et la sécurité en Tunisie sans pour autant la déstabiliser. Il a rappelé, par la même occasion, que la France a elle aussi eu à faire face à une vague d’attaques contre les forces de l’ordre et l’armée, dont celle des Champs-Élysées.

En ce qui concerne l’impact des attentats sur la saison touristique, le ministre a assuré que ceci n’aura pas lieu et que les attaques ne vont pas porter un mauvais coup au secteur. Il a indiqué que les hôtels sont quasi-pleins en Tunisie, que les tour-opérateurs sont revenus et que les réservations des Français ont connu une hausse de 28% par rapport à l’année dernière.

A la fin, René Trabelsi a appelé les Français à « venir tranquillement passer leurs vacances en Tunisie ». « La Tunisie est comme un boxeur qui encaisse mais qui reste toujours debout ! », a-t-il lancé.

Concernant l’état de santé du président de la République, Trabelsi a assuré qu’il est stable et que le Chef d’Etat se trouve actuellement à l’hôpital militaire de la capitale, où il reçoit les soins nécessaires. Il a souligné que le malaise éprouvé par Béji Caïd Essebsi a eu lieu tôt dans la matinée du jeudi, bien avant les attentats terroristes.

Commentaires:

Commentez...