Médenine : Des réfugiés protestataires dispersés au gaz lacrymogène

Des réfugiés subsahariens ont protesté, jeudi 20 juin 2019 à Médenine. Un rassemblement protestataire afin d’exiger leur transfert dans des pays européens.

Les forces de l’ordre ont utilisé du gaz lacrymogène pour disperser ce rassemblement de réfugiés et trois d’entre eux ont été arrêtés pour outrage à un fonctionnaire public dans l’exercice de ses fonctions et le blocage du trafic routier, rapporte Mosaique fm.

Cet incident confirme l’état des lieux fait récemment par l’envoyé spécial du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Vincent Cochetel, qui était en Tunisie en avril dernier.

Dans son rapport, il avait notamment relevé que les centres d’acceuil en Tunisie restent insuffisants pour accueillir autant de personnes soulignant qu’il faut réfléchir à mieux répartir les demandeurs d’asile pour éviter « une concentration de gens traumatisés dans le même espace ».

Il avait également noté l’existence de tensions dans ces centres où certains demandeurs cherchent absolument à partir en Europe, n’acceptant ni de retourner dans leur pays d’origine et ni de rester en Tunisie.

En Tunisie, le nombre total de réfugiés et demandeurs d’asile à la date du 31 mars 2019, est de 1792 répartis entre 1581 demandeurs d’asile et 211 réfugiés. La plupart sont des ressortissants syriens (1031), le reste provenant de l’Erythrée, l’Ethiopie, la Somalie, le Soudan, l’Irak, le Yémen, la Palestine et le Cameroun.

Commentaires:

Commentez...