EST-WAC : Pour les Marocains, le TAS a déclaré les Wydadis vainqueurs

EST-WAC : Pour les Marocains, le TAS a déclaré les Wydadis vainqueurs

Par -

L’affaire de la finale retour de la Ligue des champions africaine entre l’Espérance St et le Wydad de Casablanca est en train de de venir de plus en plus complexe.

Après les déclarations délicates d’Ahmad Ahmad président de la CAF qui dit avoir reçu des menaces du président de l’Espérance ST (Hamdi Meddeb) et qui révèle que le VAR ne fonctionne jamais Tunisie lançant un sérieux doute dans l’arène ; après les révélations du commissaire du match selon lesquelles le VAR aurait été volontairement mis hors état de fonctionner à quelques minutes du début du match, on ignore encore comment va s’achever cette affaire.

Selon le commissaire nigérian du match EST-WAC, Shehu Dikko, le VAR a bel et bien fait l’objet d’un sabotage, alors que selon une première version des faits, le dispositif était défectueux en raison du manque de certaines pièces.  Il confirme que le VAR a été testé positivement quatre fois le jour précédant la rencontre. Or, à quelques minutes seulement du coup d’envoi, le système d’arbitrage vidéo a brusquement cessé de fonctionner.

Médias africains et marocains vont plus loin face à ces révélations fracassantes insistant sur le fait que la panne du VAR n’est pas une première chez les Tunisiens pour avoir cessé de fonctionner lors de la finale de 2018, opposant l’EST à Al Ahly.

Après ce lot de révélations, le Wydad a décidé d’aller devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), à qui il demande de le déclarer vainqueur, sans avoir à rejouer la finale comme l’a décidé la CAF.

Aujourd’hui, les Marocains sont convaincus que le TAS va leur donner raison et le titre de Champion d’Afrique. Sur les réseaux sociaux, c’est la folie depuis ce matin et l’annonce par la page Facebook Botola Maroc Telecom, que le TAS avait décidé de débouter l’Espérance ST et de déclarer le WAC, vainqueur de la Ligue des Champions.

Affaire à suivre…

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo