Le Nidaa de Hafedh Caid Essebsi exhorte l’ARP à exclure Toubel, Hattab...

Le Nidaa de Hafedh Caid Essebsi exhorte l’ARP à exclure Toubel, Hattab et Kotti

Par -

La guéguerre se poursuit au sein de Nidaa Tounes ! Le clan de Monastir, celui de Hafedh Caid Essebsi a adressé, ce vendredi 10 mai 2019, une correspondance au président de l’Assemblée des représentants du peuple, lui signalant des changements au sein de son groupe parlementaire (composé actuellement de 38 députés).

Dans une déclaration à l’agence TAP, le porte-parole de Nidaa Tounes (Monastir), Mongi Harbaoui a précisé que ces changements interviennent après la réunion du bureau politique qui s’est tenue à la fin de la semaine dernière et au cours de laquelle il a été décidé à l’unanimité de révoquer le député Sofiene Toubel du parti.

Pour rappel, Sofiène Toubel avait été élu président du comité central de Nidaa Tounes à Hammamet, alors que Hafedh Caïd Essebsi avait été porté à la tête de ce même comité à Monastir. Ce qui signifie, donc selon Harbaoui, la perte pour Toubel de la qualité de membre et de président du groupe parlementaire de Nidaa Tounes.

La décision concerne aussi les députés Ons Hattab et Abdelaziz Kotti qui après avoir été révoqués par le bureau politique du parti, perdent leur qualité de membres du bloc parlementaire de Nidaa.

La notification des changements au sein du groupe parlementaire de Nidaa Tounes (camp de Monastir) adressée au président de l’ARP est signée par le président du Comité central du parti Hafedh Caïd Essebsi. Elle comporte une demande d’application de ces décisions et des mesures et formalités y afférentes.

Rappelons que le 3 mai dernier, le ministre chargé des relations avec les institutions constitutionnelles et les partis avait décidé de trancher et d’approuver les résultats du congrès de Nidaa Tounes en faveur de Sofiene Toubel, président de la commission centrale du parti, au détriment de Hafedh Caïd Essebsi.

Sofiène Toubel avait été élu président du comité central de Nidaa Tounes à Hammamet, alors que Hafedh Caïd Essebsi avait été porté à la tête de ce même comité à Monastir.

Entre-temps, la faction de Sofiene Toubel avait décidé de suspendre l’adhésion de Hafedh Caïd Essebsi pour « atteinte à l’unité et à la réputation du parti ».

Après le gel de son adhésion, Hafedh Caid Essebsi, avait décidé de riposter en annonçant que le bureau politique de Nidaa Tounes avait limogé définitivement quatre membres de toutes les structures et les blocs parlementaires du parti en référence à Sofiene Toubel, Ons Hattab, Adel Jarboui et Abdelaziz Kotti.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo