Les sit-inneurs de Menzel Bouzaiene déterminés à poursuivre leurs protestations

Les sit-inneurs de Menzel Bouzaiene déterminés à poursuivre leurs protestations

Par -

La situation à Menzel Bouzaiene, gouvernorat de Sidi Bouzid, ne semble pas prête d’être solutionnée. Le calme ayant été rétabli, hier, mercredi 8 mai 2019, voilà que es sit-inneurs de Menzel Bouzaiene annoncent la poursuite de leur mouvement de protestation.

Ils ont annoncé, dans un communiqué, la poursuite de leur mouvement, mettant en garde les autorités contre l’autorisation de transférer le phosphate en passant par Menzel Bouzaiene. En contre partie, ils ont assuré leur disposition à laisser passer les trains de passagers.

Suite à la réouverture de cette voie ferroviaire, des affrontements avaient eu lieu entre des protestataires et les forces de l’ordre qui ont procédé à l’évacuation des lieux, au démantèlement des tentes des sit-ineurs et à l’usage du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui ont riposté par des jets de pierres.

La réouverture de cette ligne avait permis la reprise de l’activité du transport de phosphate par train, en interruption depuis 2012, à cause des mouvements de protestation et des sit-ins revendiquant la création d’emplois dans la région.

Mardi, les mouvements de protestation ont repris suite à la réouverture de la ligne ferroviaire n°13 reliant Gafsa à Sfax en traversant la ville de Menzel Bouzaiene? Après le retour au calme, les forces de l’ordre se sont retirées de la ville après s’être assurées de la reprise du trafic sur la voie ferrée n°13 où deux trains ont acheminé des quantités importantes de phosphate.

Mais les sit-inneurs ne comptent pas en rester là et sont déterminés à poursuivre leur mouvement de protestation.

Rappelons-le, le mois dernier la fédération générale des chemins de fer avait décrété une grève de deux jours en raison de la non ouverture de la ligne 13 reliant Sfax, Gafsa et Tozeur fermée depuis 2012 et de « l’absence de volonté politique et de l’incapacité de l’Etat de faire face aux ‘sit-in criminels’ et aux ‘barons’ transportant le phosphate par camions ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo