Belhassen Trabelsi restera en prison, décide la justice française

La justice française a décidé de maintenir Belhassen Trabelsi, en détention « en raison de son placement sous écrou extraditionnel ».

Ce mercredi, la cour d’appel d’Aix-en-Provence. a officiellement rejeté la demande de remise en liberté présentée par sa défense et a gardé le gendre de l’ancien président de la République derrière les barreaux.

Arrêté le 14 mars 2019 en France Belhassen Trabelsi avait été placé en détention provisoire lundi 18 mars à Marseille.  Par la suite, il avait été remis en liberté le 28 mars 2019. Une caution de 100.000 euros a été versée pour assurer sa remise en liberté, mais une obligation de résider en France a été émise à son encontre, indique l’agence française AFP.

Visé par 43 mandats d’amener internationaux en plus de 17 avis de recherche en Tunisie, Belhassen Trabelsi a été mis en examen pour « faux aggravé et blanchiment en bande organisée ».

Commentaires:

Commentez...