Tunisie : La production de pétrole en hausse en 2019

Tunisie : La production de pétrole en hausse en 2019

Par -
Champs pétrolifère

D’après les données du ministère de l’Industrie et des PME, la production de pétrole devrait augmenter en 2019 pour atteindre 16,2 millions de barils, contre 14 millions en 2018.

Les prévisions du ministère tablent sur une évolution de la production globale de gaz qui atteindra, au cours de cette année, 2100 millions de m3, contre 2000 millions de m3, réalisés en 2018. La production globale du gaz liquéfié devra dépasser 400 mille m3 contre près de 230 mille m3 réalisés en 2018.

Au début de l’année, le ministre de l’Industrie et des PME, Slim Feriani avait déjà annoncé que la Tunisie devrait doubler sa production de gaz naturel en 2019, estimant que la production de gaz, devrait atteindre environ 65.000 barils grâce à l’entrée en exploitation du gisement de gaz du sud de Nawara.

L’entrée en exploitation du projet Nawara, permettrait en effet d’augmenter la production des hydrocarbures au cours du 2ème semestre de 2019 pour s’établir à près de 7000 barils par jour, ainsi que celle du gaz naturel, soit près de 2,7 millions m3 par jour.

Le champ gazier de Nawara va générer 2,4 millions de mètres cubes par jour de gaz commercial. Ce qui permettra notamment de réduire de 30% les importations en provenance d’Algérie et de relancer la production nationale d’hydrocarbures qui a enregistré une chute de plus de la moitié durant les dix dernières années.

Par ailleurs, le nombre global de nouveaux permis de prospection et d’exploitation devra atteindre en 2019 près de 30, contre 21 permis en 2018. Le ministère œuvre à reprendre l’activité de prospection à travers la régularisation de la situation de certains permis bloqués, notamment, les permis Borj El Khadra et Zarat.

A la fin du mois de mars 2019, la situation de 6 concessions d’Exploitation a été réglée sur un total de 18 concessions, dont la durée de validité se termine à la fin de 2023, dans l’objectif de poursuivre les activités d’exploitation, rapporte l’agence TAP.

Dans un communiqué publié, mercredi, le ministère de l’industrie et des PME précise, qu’au cours du premier trimestre 2019, des tentatives de production ont été menées dans des gisements de prospection, dont les résultats sont avérés positifs.

La moyenne de production quotidienne enregistrée, au 18 mars 2019, atteint environ 2734 barils de pétrole et près de 200 mille mètres cubes de gaz et les préparatifs vont bon train pour démarrer le forage d’un nouveau puits de prospection.

S’agissant des puits de développement, les prévisions tablent sur le forage de 7 puits, d’ici la fin de l’année 2019, contre le forage de 4 puits en 2018 sachant que nombre de puits de développement et de prospection dont les ressources sont confirmées a atteint 13, outre 4 puits dont les ressources sont non confirmées.

Rappelons que la Tunisie a vu sa production de pétrole passer de 64.853 barils/jour en 2012 à seulement 40.000 barils/jour en 2017, soit une diminution de 38,32% en cinq ans d’après les chiffres de l’INS.

L’institut précise, également, que la consommation d’essence super (+sans plombs) est passée de 10.082 barils/jour en 2012 à 11.072 en 2016, soit une hausse de 9,82%. Toutefois, nos importations de pétrole n’ont pas réussi à réguler cette hausse de la consommation puisqu’elles ont, elles aussi, diminué de 10,87% entre 2012 et 2016.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo