Dahmeni : « Chahed a été privé de son droit de s’adresser aux Tunisiens »

Iyed Dahmani

Iyed Dahmeni, porte-parole du gouvernement, est revenu ce jeudi 4 avril sur le chaos survenu l’ARP au moment de l’audition du chef du gouvernement Youssef Chahed.

Cité par la radio Mosaïque FM, il a tenu pour responsable la direction de l’Assemblée des représentants du peuple sur le vacarme causé par les contestations du syndicat des enseignants universitaires IJABA ce matin, à l’ARP.

« Ce qui s’est passé était le fruit d’un manque de coordination, la direction a échoué dans l’organisation d’une séance de dialogue consacrée au chef du gouvernement, Youssef Chahed », a-t-il dit affirmant l’incident est considéré comme une humiliation pour la démocratie et « une tentative d’empêcher Chahed de s’adresser aux Tunisiens ».

La séance plénière consacrée à l’affaire des nourrissons décédés à l’hôpital de La Rabta a due être levée. Le Chef du gouvernement, qui devait être auditionné par les députés a quitté la plénière, quelques minutes après avoir prononcé son allocution.

Les députés devaient interroger Youssef Chahed sur les circonstances de ce drame, le dossier de la mortalité infantile, et la situation du secteur de la santé publique.

Le chaos s’est installé lorsque le personnel et les employés de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) ont commencé à protester contre le non-respect de l’accord conclu avec la présidence du gouvernement. Ils ont même tenté de bloquer l’entrée à Chahed.

Le président de l’ARP Mohamed Naceur a donc été contraint de lever la séance pendant 10 minutes, tandis que le Chef du gouvernement a quitté la séance.

Commentaires: