Mohieddine Habita : Pelé arabe au soulier d’or

Mohieddine Habita : Pelé arabe au soulier d’or

Par -

 

Le grand Mohieddine a trop tôt raccroché les crampons. Après une belle carrière au Club olympique des Transports et dans le football du Golfe, ce joueur de talent a pris sa retraite.

Mohieddine avait un style déroutant et une formidable vision du jeu. Il a distillé bien des caviars et marqué lui même des buts inoubliables dont un goal d’anthologie contre le Club Africain lorsqu’il avait mis dans le vent toute la défense avant de dribbler Attouga.

Mohieddine est arrivé jeune dans le football. À peine 17 ans et il portait les couleurs du club de Melassine aux côtés des Chabbouh, Farouk et autres Chaatani.

Vite sélectionné en équipe nationale, il se distinguera également sous le maillot tunisien.

Mohieddine Habita laisse le souvenir d’un virtuose aussi talentueux que les Tarek et Agrebi. Surnommé le Pelé arabe, il n’usurpe en rien ce qualificatif et compte probablement parmi les meilleurs footballeurs de l’histoire du football tunisien.

H.B. 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo