« African Lion 2019 » : Exercices militaires tuniso-américains

« African Lion 2019 » : Exercices militaires tuniso-américains

Par -

La seizième édition de l’African Lion, nom de code des plus grandes manœuvres militaires en Afrique, menées conjointement par plusieurs forces armées dont l’armée américaine, a démarré le 16 mars et se poursuivra jusqu’au 7 avril.

Des unités et d’observateurs militaires de pays représentant l’Afrique, l’Europe et l’Amérique du nord, participent à des exercices militaires : Le Canada, l’Espagne, la Grande Bretagne, le Sénégal, la Tunisie, les Etats-Unis et le Maroc.

En ce qui concerne la Tunisie les exercices militaires conjoints démarrent ce lundi 25 mars 2019 et se poursuivront jusqu’au 4 avril avec la participation de formations militaires tunisiennes et américaines et des observateurs britanniques, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Les objectifs de ces exercices sont nombreux. Il s’agit de renforcer le savoir-faire des formations militaires et leur aptitude au combat, valider les concepts d’emploi des forces terrestres, entraîner la composante aérienne à la conduite des opérations de chasse et de ravitaillement en vol, et enfin, mener des activités d’ordre humanitaire.

Le communiqué publié ce vendredi 22 mars, rappelle « qu’une phase préparatoire de ces manœuvres a eu lieu au Maroc du 22 février dernier au 15 mars courant avec la participation de huit militaires tunisiens, précisant que parallèlement à ces entrainements, des exercices militaires similaires seront organisés au Maroc avec la participation d’officiers observateurs tunisiens ».

Dans le cadre de ces exercices militaires, le navire de guerre américain USS Arlington est amarré depuis hier au port de La Goulette, avec environ mille soldats et Marines à son bord. Huit hélicoptères de type opérationnel « H1 Cobra » stationnent également à bord du bâtiment de guerre.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo