Corruption : Tabib dénonce la lenteur du traitement des dossiers soumis par l’INLUCC

Corruption : Tabib dénonce la lenteur du traitement des dossiers soumis par l’INLUCC

Par -

Le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib a estimé que le traitement des dossiers de corruption soumis par l’Instance est toujours long.

Malgré certaines améliorations à ce sujet, dont la prise en charge de quelques dossiers par le Pôle judiciaire économique et financier près de la Cour d’appel, le traitement prend beaucoup de temps.

Concernant la position de l’instance par rapport à l’issue judiciaire des dossiers de corruption propres aux secteurs de l’éducation et de la santé, Tabib a estimé que la lenteur de la justice dans le traitement desdits dossiers s’explique essentiellement par le caractère obsolète du système de procédure pénale en vigueur, lequel nécessite d’être révisé.

Le président de l’Inlucc, cité par l’agence TAP, a de nouveau dénoncé le manque logistique et humain du service judiciaire surtout en ce qui concerne le traitement des dossiers de corruption.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo