La FTF veut coûte que coûte faire jouer la Supercoupe

D’après Romain Molina, journaliste de l’Equipe et de France Football, la Fédération tunisienne de Football aurait confié l’organisation et la gestion de la Supercoupe de Tunisie à une société fictive. « Oravi World » à laquelle la FTF a confié sa Supercoupe n’existerait pas.

Toujours selon Molina, cette entreprise ne figure pas au registre du commerce de Monaco où elle est censée être basée, n’a pas non plus de point de chute à Doha et sa domiciliation parisienne est sise dans un espace de co-working.

Ces informations ont été démenties ce vendredi 22 février 2019 par la FTF qui a tenu à préciser que la société « Oravi World Management » existe bel et bien et est enregistrée au Qatar depuis 2015.

« La société est enregistrée auprès du ministère qatari de l’Economie et du Commerce sous le numéro 61338 en date du 3 mars 2015, confirmé également par le registre de commerce », précise la FTF dans un communiqué publié aujourd’hui, affirmant que le contrat a été signé avec une personne habilitée à le faire.

La FTF a également tenu à préciser que la Supercoupe de Tunisie entre l’Espérance ST et le Club Africain, initialement prévue le 24 février, aura bien lieu avant la fin de la saison.

L’instance a accordé un ultimatum aux deux équipes qui auront jusqu’au mardi 26 février pour confirmer leur participation à ce match. Et si une des deux équipes se désiste, une autre équipe sera désignée par la FTF pour la remplacer.

Commentaires:

Commentez...