Hatem Ben Salem : « Une année blanche est inadmissible et le gouvernement appliquera la loi »

La réunion qui s’est tenue ce lundi 28 janvier 2019 entre les représentants du ministère de l’Éducation et ceux de la Fédération générale de l’enseignement secondaire s’étant soldée par un échec, les deux parties se rejettent les responsabilités.

Selon la Fédération, le ministre de l’Education aurait refusé de négocier deux points : l’avancement de l’âge de la retraite et les primes spécifiques.

Or, selon le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, le secrétaire général de la Fédération générale de l’enseignement secondaire, Lassaad Yaakoubi a quitté la salle et provoqué la fin de la réunion. le ministre a, dans ce sens, épinglé l’obstination du syndicaliste.

Peu avant la réunion, « des manifestants mobilisés par la Fédération générale de l’enseignement secondaire ont tenté de s’introduire de force dans le ministère de l’Education et dans le bureau du ministre », a signalé Hatem Ben Salem. Une réunion pour ainsi dire chaotique !

Toujours selon le ministre, un montant de 64 MD a été proposé pour la réforme de l’éducation et le ministère reste toujours ouvert à la négociation rappelant toutefois que l’année blanche est inadmissible et que le gouvernement appliquera la loi si le bras de fer avec la fédération se poursuit.

Commentaires:

Commentez...