Décès d’Abderrazek Zorgui : Arrestation d’un suspect

Le décès du jeune Abderrazek Zorgui, cadreur dans une chaîne privée, lundi 24 décembre 2018, prend une autre tournure.

Selon Mosaique fm, qui se base sur « une source sécuritaire bien informée », des unités spécialisées au sein du ministère de l’Intérieur ont examiné un certain nombre de preuves techniques et ont arrêté un suspect dans l’affaire du décès du photographe.

Le suspect en question aurait mis le feu au corps de la victime. Et toujours selon la même source l’enquête est en cours.

Le suspect arrêté serait âgé de 18 ans et habite dans un quartier populaire de Kasserine. Il se serait faufilé derrière le photographe après que ce dernier ait versé de l’essence sur son corps, et aurait lui-même mis le feu.

Rappelons que le porte-parole du tribunal de première instance de Kasserine, Achref Youssef, a déclaré, ce mardi 25 décembre 2018, qu’une enquête pour homicide volontaire et non-assistance à personne en danger a été ouverte suite au décès du photographe.

Selon lui, il y a suspicion d’homicide volontaire et c’est au juge d’instruction qui enquêtera dans cette affaire de définir les responsabilités sachant que les personnes présentes n’ont pas empêché la victime de s’immoler.

Abderrazek Zorgui s’est immolé par le feu dans la matinée à la place des martyrs à Kasserine.

Dans un état critique, il avait été transporté d’urgence au Centre de traumatologie et des grands brûlés de Ben Arous, en vain.

Commentaires: