En 2019, 25% du budget de l’État sera dédié au remboursement des dettes

« Le dernier discours du Chef du gouvernement Youssef Chahed concernant le budget de 2019 était similaire et comprenait une répétition de son allocution prononcée lors de la session d’accord de confiance de son gouvernement », a estimé Moez Ben Salah d’Al Bawsala.

Lors de son passage ce lundi sur Express fm, il a indiqué que la situation politique a nui à l’efficacité du débat public à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

En ce qui concerne le rapport d’Al Bawsala sur le budget de 2019, Moez Ben Saleh a déclaré qu’il y a une amélioration dans les hypothèses sur lesquelles est fondé le projet de loi.

Il a souligné que le budget de 2019 est le budget le plus faible en termes de mise en place de projets et d’amélioration des services fournis aux citoyens, surtout que 25% du budget de l’État sera dédié au remboursement des dettes.

Rappelons que le ministre des Finances, Ridha Chalgoum avait annoncé que la Tunisie remboursera, en 2019,  plus de 9 milliards de dinars, soit (3,24 milliards de dollars) en dettes. Il s’agit d’un record jamais atteint.

Le remboursement des dettes était de 7,9 milliards de dinars en 2017, et de 5,1 milliards de dinars en 2016.

Chalghoum avair indiqué que le budget d’Etat 2019 est estimé à près de 40 milliards de dinars, avec un taux de croissance de 3% attendu.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, en marge de la conférence nationale sur le projet de loi de finances 2019 tenue en septembre, le ministre avait ajouté que le gouvernement œuvrera à limiter la détérioration du déficit budgétaire pour passer de 4,9% en 2018, à 3,9% en 2019 à 3% en 2020.

Le gouvernement œuvre également à baisser le taux d’endettement à mois de 70%.

Commentaires: