Tunisie : Jusqu’à 2000 recrutements au sein du ministère de la Santé publique en 2019

Le ministère de la Santé publique va recruter au cours de l’année 2019. Le besoin est estimé entre 1500 et 2000 postes d’emploi à pourvoir, a indiqué le ministre de la Santé, Abderraouf Cherif, dans une déclaration aux médias ce jeudi 22 novembre 2018.

Cette campagne de recrutements est destinée à pourvoir les postes vacants sachant que le ministère de la Santé a perdu 4000 postes d’emploi entre 2017-2018, a-t-il fait savoir.

Il faut savoir qu’en Tunisie, la fuite des cerveaux touche le secteur de la santé et notamment les médecins. Selon C’est la l’Institut arabe des chefs d’entreprise (IACE) 81% des médecins tunisiens exerçant actuellement à l’étranger sont partis après la révolution.

Le secteur de la santé reste le plus gros exportateur de cerveaux, suivi de l’éducation, de l’agriculture et de la pêche, de la mécanique, des finances ainsi que de l’économie et des sciences physiques.

Selon le secrétaire général de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Tabboubi, 1500 médecins tunisiens quitteront le secteur de la santé publique entre 2018 et 2019. Ce chiffre sera revu à la hausse, pour atteindre 2700 médecins en 2022. En 2018, 630 médecins et 370 pharmaciens, ont quitté le pays.

Commentaires: