Tunisie : Bien que soupçonné de corruption, il a été nommé ambassadeur

Illustration

Lors d’un passage dans une émission télévisée sur Al-Wattania, le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption Chawki Tabib est revenu sur la désignation d’un ambassadeur tunisien, pourtant la justice enquête sur des soupçons de corruption à son encontre.

En effet, Tabib a expliqué que son instance déploie tous les efforts possibles pour alerter le gouvernement notamment contre des soupçons de corruption à l’encontre de certains hauts placés de l’Etat tunisien.

Sans le citer, Tabib a alerté contre la récente nomination de cet ambassadeur, pourtant une procédure judiciaire a été ouverte à son encontre pour soupçons de corruption.

Rappelons-le, en août dernier, Chawki Tabib, avait affirmé que de hauts responsables de l’Etat faisant l’objet de poursuites judiciaires ont été promus à des postes sensibles !

L’Instance nationale de lutte contre la corruption avait arrêté une liste de noms de hauts responsables de l’Etat faisant l’objet de poursuites judiciaires. Cette liste, une fois mise à jour, a été transmise à l’autorité de tutelle et au chef du gouvernement, a-t-il déclaré.

 

Commentaires:

Commentez...