Bistronomie : Un « brik » à l’oeuf pourri à douze dinars !

Bistronomie : Un « brik » à l’oeuf pourri à douze dinars !

Par -

Il devrait y avoir une bourse du « brik » à l’oeuf. En effet, selon les restaurants et les quartiers, le triangle frit dont nous sommes friands peut coûter jusqu’à 12 dinars.

On le sait tous, à La Goulette, un bon « brik » pris sur le pouce ne coûte que deux dinars. C’est un brik classique, avec un œuf qui dégouline et une farce aux pommes de terre enrichie de thon.

Le même « brik », absolument le même, peut vous coûter six fois plus cher si vous le prenez au restaurant.

En effet, les « briks » s’affichent entre 8 et 12 dinars dans la plupart des restaurants touristiques de la Goulette.

Est-ce logique ? Je vous en laisse juge tout en soulignant que je ne connais pas les prix des « briks » dans les restaurants huppés.

C’est pour cela que je parlais de bourse du « brik » pour connaître le cours de cette denrée chez les uns et les autres.

Un détail : mon « brik » chérot était pourri. L’huile de friture avait servi à autre chose et cela se sentait. L’œuf était trop cuit et les brins de persil carrément calcinés comme les bords du triangle doré.

Bon appétit et n’oubliez pas la facture !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo