Le Coran n’a pas banni l’homosexualité, estime Youssef Seddik

Le Coran n’a pas banni l’homosexualité, estime Youssef Seddik

Par -

Dans une interview accordée à UltraSawt, l’anthropologue Youssef Seddik a déclaré que « le Coran n’a pas appelé à la punition des homosexuels ».

Youssef Seddik a évoqué cette question en condamnant le rapport de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe), qui appelle à la substitution de la peine de prison pour les homosexuels par une sanction financière.

« C’est une honte d’appeler à imposer une sanction financière », a déclaré Seddik . « Ceux qui justifiaient cette suggestion parlaient de la sensibilité des Musulmans. Qu’est ce que la sensibilité des Musulmans ? Nous ne pouvons pas parler de la sensibilité de la majorité musulmane. Au contraire, quand il y a une écrasante majorité, ce sont eux qui doivent prendre en considération les droits de la minorité ».

Seddik poursuit en indiquant qu’il n’y a pas de punition dans le Coran pour l’homosexualité, mais seulement « un reproche ».

« En effet, il y a de la gentillesse dans le Coran quand on s’adresse aux homosexuels, comme Loth a dit, ‘Voici mes filles (les femmes de la nation), elles sont plus pures pour toi.’ Il n’a pas dit que Dieu punirait les homosexuels », ajoute-il.

Rappelons que, dans une déclaration accordée à Libération, Bochra Belhaj Hmida, présidente de la Colibe, a fait savoir que son rapport propose « d’abandonner la peine de prison qui peut aller jusqu’à trois ans et d’interdire l’usage du test anal [considéré par de nombreuses ONG comme un acte de torture], utilisé aujourd’hui pour prouver une relation homosexuelle ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo