Tentative de putsch : Lotfi Brahem blanchi !

Tentative de putsch : Lotfi Brahem blanchi !

Par -

Le ministre de la Défense nationale, Abdelkarim Zbidi, a démenti ce mercredi 20 juin toute tentative de coup d’état en Tunisie et totalement blanchi l’ancien ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem qui avait été cité par le journaliste Nicolas Beau.

Titré « Tunisie, l’alliance ratée des Emiratis avec Lotfi Brahem », l’article raconte comment Brahem aurait fait alliance avec des parties émiraties pour faire « un coup d’Etat » à la douce comme c’était le cas le 7 novembre 1987.

Et selon le journaliste, le plan de Brahem était très semblable à celui de Ben Ali à l’issue duquel il a pris le pouvoir en 1987 : « Révocation du Premier ministre, Youssef Chahed ; possible nomination à la tête du gouvernement de l’ancien ministre de la Défense de Ben Ali, Kamel Morjane ; mise à l’écart finalement du président Beji lui même, pour raisons médicales. »

Toujours selon le journaliste, le plan du ministre limogé « visait avant tout à écarter définitivement de la vie politique tunisienne les islamistes du mouvement Ennahdha ».

D’ailleurs, l’ancien ministre de l’Intérieur a chargé son avocat de porter plainte contre trois parties, le journaliste Nicolas Beau, auteur de l’article, le site Mondafrique, support qui a publié l’article, et le directeur du bureau d’Al Jazeera à Tunis Lotfi Hajji.

Il s’agit là d’une manœuvre de personnes qui cherchaient à pêcher dans les eaux troubles », a lancé aujourd’hui le ministre de la Défense. « Depuis 2011, la Tunisie n’a connu aucune tentative de coup d’état », a-t-il tenu à préciser, assurant que « les institutions sécuritaires et militaires sont là pour protéger le pays contre de tels projets ».

La diffusion de telles rumeurs ne sert aucunement la stabilité de la Tunisie et risque de compromettre la saison touristique, a-t-il ajouté.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo