Habib Ammar remis en liberté

Habib Ammar

L’ex-ministre de l’Intérieur sous l’ère Ben Ali, Habib Ben Ammar a été libéré ce vendredi 8 juin, la cour d’appel auprès du tribunal de première instance de Tunis a décidé un non-lieu en sa faveur.

Selon Mosaïque FM, la cour d’appel a estimé que le délit pour lequel Habib Ammar était poursuivi, est prescriptible.

Il faut rappeler qu’un mandat de dépôt a été émis mercredi 30 mai 2018 par le tribunal de première instance de l’Ariana contre l’ancien ministre de l’Intérieur et un des artisans du 7 novembre 1987, Habib Ammar.

Ammar a été accusé de détournement de fonds et de biens publics dont il bénéficiait pendant l’exercice de ses fonctions et de détention et port d’armes de catégories 1, 2 et 3 sans permis.

Commentaires: