La Tunisie sur la liste noire des paradis fiscaux : L’ambassadeur de l’UE convoqué à l’ARP

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaïes Jhianoui a mis en garde ce jeudi 24 mai, contre une nouvelle classification de la Tunisie risque, par l’Union Européenne, dans des listes noires similaires à celle des paradis fiscaux « au cas où elle ne s’adapterait pas aux législations européennes ».

Auditionné par la Commission d’enquête parlementaire sur le classement de la Tunisie sur la liste des paradis fiscaux, Jhianoui a souligné que la Tunisie n’est pas un paradis fiscal et ce classement n’a aucun rapport avec l’évasion fiscale.

Selon lui, ce classement porte plutôt sur le régime fiscal adopté par la Tunisie pour inciter à l’investissement, promouvoir les exportations tunisiennes et favoriser les investissements étrangers.

De son côté, le président de la Commission, Mohamed Ben Salem, a indiqué que la Commission d’enquête n’a pas encore abouti à des résultats clairs au sujet de ce dossier, ajoutant que la Commission va convoquer l’ambassadeur de l’Union Européenne à Tunis pour audition au sujet de ce classement.

Commentaires: