Pour la 3ème année consécutive, il n’y aura pas de recrutements dans...

Pour la 3ème année consécutive, il n’y aura pas de recrutements dans la fonction publique

Par -

Pour la troisième année consécutive, le gouvernement tunisien a décidé de ne pas recruter au sein de la fonction publique et ce au titre de l’année 2019, à l’exception des diplômés des écoles de formation.

Selon un circulaire publié par la présidence du gouvernement, portant sur la préparation du projet du budget de 2019, il a également été décidé de ne pas recruter dans les postes vacants après le départ à la retraite (normal ou anticipé) et le départ dit « urgent » des fonctionnaires actuels.

Quant à la masse de salaire des fonctionnaires du secteur public, le circulaire indique que l’objectif est de revoir cette somme à la baisse, passant ainsi de 14,7% du PIB en 2017, à 12,5% en 2020.

Une main d’œuvre non qualifiée, selon le FMI

« La hausse des recrutements dans la fonction publique et les rémunérations excessivement élevées, ont été suivies par un repli de 10% de la productivité de ce secteur entre 2010 et 2015 », révèle un rapport élaboré par le Fonds Monétaire International.

En effet, le rapport tacle notamment les compétences et les qualifications des personnes recrutées indiquant qu’il s’agit « d’une main d’œuvre non qualifiée ».

Toujours selon le FMI, l’accélération du rythme de la hausse de la masse salariale en Tunisie depuis 2011 est la principale raison de la crise de la finance publique en Tunisie, souligne encore le rapport.

Notons que la masse salariale évaluée à 10% en 2010 a atteint 14.1% du PIB en 2016.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo