Tunisie : Chahed veut se « débarrasser » de quelques entreprises publiques

Youssef Chahed

S’exprimant ce vendredi 23 mars 2018 devant l’Assemblée des Représentants du Peuple, le Chef du gouvernement Youssef Chahed s’est prononcé sur la cession de quelques entreprises publiques, pour lui, il s’agit d’une solution pour alimenter les caisses de l’Etat.

Selon ses dires il s’agit notamment des entreprises publiques actives dans des secteurs concurrentiels non stratégiques, ce qui pourrait réduire, en effet, l’emprunt intérieur et extérieur.

Chahed a ajouté que la cession permettra de drainer des ressources favorisant la création de la richesse, le lancement de projets dans des secteurs promoteurs, la promotion des régions intérieures et l’impulsion des investissements au profit de l’éducation et de la santé.
A cet effet, le Chef du gouvernement a annoncé le lancement, dans les prochaines semaines, d’un programme de réforme des entreprises publiques, basé sur une vision globale pour la restructuration de ces sociétés afin qu’elles aient une rentabilité financière positive au profit de toute la communauté nationale, rapporte l’agence TAP.

« La situation des finances publiques ne permet pas aux sociétés publiques, notamment, celles exerçant dans les secteurs concurrentiels, de continuer à bénéficier de l’appui de l’Etat et des garanties pour l’emprunt », a-t-il rappelé.

L’Etat n’est plus prêt à poursuivre la couverture, chaque année, du déficit structurel de ces entreprises publiques, sans mener les réformes nécessaires, a-t-il soutenu rappelant que leurs pertes accumulées ont avoisiné les 6,5 milliards de dinars (MD) en 2016.

« Il était plus judicieux d’orienter ces fonds vers le budget de développement à travers la construction de logements sociaux ou le développement du système de la santé, de l’éducation, et de la formation professionnelle, outre le développement des régions intérieures du pays », a-t-il affirmé.

 

Commentaires: