Des personnes visées par un plan d’assassinat : Ennahdha appelle à la...

Des personnes visées par un plan d’assassinat : Ennahdha appelle à la poursuite des parties impliquées

Par -
Crédit photo : Middle East Eye.

Le bureau exécutif du mouvement Ennahdha a appelé, ce mardi 23 janvier, à la poursuite des parties qui se tiennent derrière les accusations de mécréance, de trahison et d’incitation qui visent les personnes et les instances.

Dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion, hier, le bureau exécutif a exhorté les élites politiques et intellectuelles à œuvrer de concert pour préserver l’unité nationale et la stabilité du pays estimant que la réussite des prochaines élections locales et la concurrence pour apporter des solutions pratiques aux Tunisiens seront, sans nul doute, la bonne réponse à cette question.

La réunion du bureau exécutif d’Ennahdha tenue sous la présidence du Rached Ghannouchi a été consacrée à l’examen des listes candidates aux prochaines municipales, rapporte l’agence TAP.

Le porte-parole du Front populaire Hamma Hammami avait déclaré à la TAP avoir été informé par la brigade nationale de recherche dans les crimes terroristes de l’existence de sérieuses menaces d’assassinat à son encontre.

Selon lui, ces menaces interviennent dans le cadre d’une campagne de diffamation menée contre le Front par des parties de la coalition au pouvoir, notamment le chef du gouvernement, le président et les députés du Mouvement Ennahdha.

Rappelons que plusieurs personnalités ont été alertées par le ministère de l’Intérieur comme étant la cible d’un plan d’assassinat.

Le député d’Ennahdha, Walid Bennani, Samia Abbou, Aymen Aloui et Hamma Hammami sont sur cette liste.

Ce dernier a été informé que le ministère de l’Intérieur a décidé de lui assurer une protection sécuritaire en plus de la protection de son domicile et ses déplacements.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo