Non-lieu en faveur de Samir El Wafi dans une affaire d’escroquerie

Illustration

Le tribunal de première instance de Tunis a prononcé, ce lundi 4 décembre 2017, un non-lieu en faveur de l’animateur Samir El Wafi concernant une affaire d’escroquerie.

D’autre part, le pôle judiciaire financier a également décidé d’abandonner les charges contre le journaliste accusé de blanchiment d’argent, rapporte Mosaïque FM.

Me Hatem Zouari, affirme pour sa part, que le parquet a décidé de faire appel du verdict.

Notons que Samir El Wefi est emprisonné depuis plusieurs semaines pour son éventuelle implication dans des affaires d’escroquerie, de corruption et de blanchiment d’argent.

Rappelons-le, le porte-parole du pôle judiciaire financier et du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiene Selliti, avait déclaré le vendredi 3 novembre 2017, qu’une nouvelle enquête a été ouverte à l’encontre du journaliste Samir El Wafi.

Un courrier avait été envoyé par la Commission tunisienne des analyses financières (Ctaf), au Pôle, a-t-il ajouté, soulignant qu’il s’agit d’une nouvelle affaire et n’a aucun lien avec les affaires pour lesquelles l’animateur est déjà détenu.

Commentaires:

Commentez...