Le projet de loi relatif à la répression des atteintes contre les forces armées doit être examiné d’urgence, selon BCE

Une rencontre a réuni, ce jeudi 2 novembre, le président de la République, Béji Caid Essebsi et le Chef du gouvernement, Youssef Chahed durant laquelle les deux responsables ont évoqué la situation générale dans le pays, notamment la récente attaque terroriste perpétrée au Bardo.

Le président a appelé, dans ce sens, à aider la famille du Commandant Riadh Barouta, décédé ce jeudi, et à accélérer l’examen du projet de loi relatif à la répression des atteintes contre les forces armées.

Rappelons que le syndicat des agents de la direction générale des unités d’intervention, le syndicat des agents de la sûreté publique et l’union nationale des syndicats des forces de sécurité tunisiennes ont menacé de lever la protection des députés, si ce projet de loi ne sera pas examiné dans un délai de 15 jours.

Lire aussi :

Commentaires: