Le gouvernement turc entame les procédures pour traduire Wajdi Ghanim en justice

L’ambassadeur de Turquie à Tunis s’est rendu ce vendredi 25 août 2017 au siège du ministère des Affaires étrangères pour transmettre la position officielle de son pays concernant les récentes déclarations de Wajdi Ghnim hostiles à la Tunisie et à son président Beji Caid Essebsi.

En effet, L’ambassadeur a indiqué que son pays a été outré par les déclarations de cet individu qui ont été jugées inacceptables et refuse que son territoire soit utilisé pour abriter tout acte hostile au peuple et au gouvernement tunisiens, rapporte l’agence TAP.

Dans ce sens, le diplomate a notamment expliqué que les autorités de son pays ont entamé les procédures nécessaires pour traduire le dénommé Ghnim en justice.

Suite aux déclarations hostiles du prédicateur égyptien Wajdi Ghanim contre la Tunisie, le ministère des Affaires Etrangères avait annoncé, mercredi 23 août, avoir convoqué l’ambassadeur de Turquie à Tunis, Omer Faruk Dogan.

Dans un communiqué rendu public, le ministère avait exprimé son indignation par rapport à ces déclarations et s’est dit étonné quant à l’asile accordé à Ghanim par la Turquie, lui qui s’est attaqué à l’Etat tunisien et à ses symboles.

Commentaires: