Walid Zarrouk demande l’asile politique à la France

L’épouse du syndicaliste sécuritaire Walid Zarrouk a publié une lettre que son mari a écrit depuis la prison, pour demander l’asile politique à la France.

Selon Ines Ben Othman, la lettre a été envoyée depuis sa cellule à la prison de Mornag et est adressée à l’ambassadeur de France en Tunisie.

Dans sa correspondance, Walid Zarrouk accuse le mouvement Ennahdha d’exercer des pressions sur l’activité syndicale.

Commentaires: