Tunisie : Brouhaha à l’ARP à cause de Syphax Airlines

Lors de la séance plénière consacrée à l’audition du Chef du gouvernement Youssef Chahed, tenue ce jeudi 20 juillet, une altércation verbale a eu lieu entre la députée d’Al Horra, Leila Chettaoui et celui d’Ennahdha, Mohamed Frikha.

En effet, l’ex-présidente de la commission d’enquête sur les réseaux d’embrigadement et d’envoi de jeunes dans les zones de conflit, a indiqué que la compagnie aérienne Syphax Airlines est une forme de corruption.

Chettaoui a critiqué l’intervention du gouvernement pour payer les dettes de cette société auprès des institutions de l’Etat, soulignant qu’il n’est pas possible de la sauver.

La député s’est également demandée sur les raisons derrière le non-retrait de la licence de Syphax Airlines par le ministère du Transport, vu que cette société, inactive depuis 2 ans, a des dettes qui ont atteint les 200 millions de dinars.

En réponse à cette intervention, le député d’Ennahdha, PDG de Syphax Airlines, a démenti les accusations de Leila Chettaoui, qu’il a accusée de servir des agendas politiques dressés par des parties intérieures et extérieures.

« Je suis constamment visé par une campagne de rumeurs », a-t-il ajouté.

DA

Commentaires:

Commentez...