Des conditions sine qua non imposées au Qatar pour sortir de la crise diplomatique

Les pays arabes ayant suspendu leurs relations avec le Qatar lui ont transmis une liste de 13 requêtes à respecter pour mettre fin à la crise diplomatique du Golfe.

L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte demandent notamment au Qatar de fermer la chaîne de télévision Al Jazeera et de réduire ses relations avec l’Iran, rapportent hier jeudi 22 juin 2017, les agences AFP et Reuters.

Les quatre Etats réclament en outre que le Qatar rompe tout lien avec les Frères musulmans, l’Etat islamique, Al Qaïda, le Hezbollah et le Front Fateh al Cham (ancienne branche syrienne d’Al Qaïda).

Ils exigent aussi exigent la fermeture d’une base militaire turque au Qatar, ainsi que l’extradition de toutes les personnes considérées comme terroristes.

Un ultimatum de dix jours a été fixé au Qatar pour accepter ou non ces requêtes, transmises par le biais du Koweït, qui joue un rôle de médiateur dans la crise.

Commentaires: