Pour la première fois depuis 1958, la Tunisie invitée à la Biennale de Venise

Crédit photo : Mikhail Mendelevitch.

Pour la première fois depuis 1958, la Tunisie sera présente au plus grand rendez-vous d’art contemporain dans le monde, à savoir la Biennale de Venise.

La Biennale de Venise aura pour thème « The Absence of Paths ». Un thème qui lie la Tunisie et l’Italie depuis des décennies, et qui est toujours d’actualité : la migration.

La participation tunisienne qui se situe donc dans un contexte géostratégique en tant que terre de migrations par son histoire et son actualité vise à interpeller le public de la biennale sur l’abolition des frontières géographiques et culturelles.

“The Absence Of paths” est une plateforme interactive en ligne qui présentera les contributions d’artistes et d’intellectuels sous des formes diverses allant de l’essai à l’enregistrement audio. Elle sera constamment enrichie pendant toute la durée de la biennale afin d’aboutir à un ouvrage reprenant les contributions majeures.

« Le pavillon tunisien renonce au manteau du nationalisme en faveur d’un récit plus global et humaniste. Ce qui est fascinant, c’est que ce soit le seul endroit où les gens peuvent se déplacer librement d’une nation à l’autre. […]

Il n’y aura pas d’artistes, au lieu de cela, il y aura des migrants aspirants – les individus qui cherchent à trouver de meilleures circonstances – marqueront le pavillon». », a indiqué Lina Lazaar, commissaire du pavillon national à la Biennale.

I.B.

Commentaires: