Le TRH, cousin du TGM et ancêtre des trains de la banlieue sud

La naissance de la gare de Tunis, celle du sud et des grandes lignes, remonte à septembre 1880, lorsque la Compagnie Bône-Guelma avait obtenu du gouvernement tunisien la concession d’une voie ferrée pour desservir Jendouba et l’Algérie.

De même, cette compagnie française obtiendra en décembre 1880 la concession d’une voie ferrée entre Tunis et Hammam-Lif.

Cette ligne entra en exploitation le 26 juin 1882. Avec 16,3 km ouverts au trafic, elle desservait toutes les nouvelles banlieues au sud de Tunis avec des wagons tractés par des machines à vapeur.

Désigné par l’acronyme TRH (Tunis-Radès-Hammam-Lif), ce réseau est l’ancêtre des trains de banlieue qui atteignent de nos jours Borj Cedria et dont la gare de départ a été rénovée au début des années 1980.

Commentaires:

Commentez...