Tunisie : Environs 800 fichés par la police recrutés dans les secteurs public et privé

Etudiants UGET la Kasbah (photo - UGET)

Protestant maintes fois à l’avenue Habib Bourguiba, des membres de l’union générale des étudiants de Tunisie (UGET) et de l’union des diplômés chômeurs (UDC), fichés par la police, seront recrutés dans les secteurs privé et public.

Ces fichés ont été, entre autres, interdits de passer les concours sous le régime de Ben Ali.

Dans une déclaration accordée  la TAP, le ministre en charge des relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et les organisations des droits de l’Homme, Mehdi Ben Gharbia, a fait savoir que ce dossier sera prochainement remis à la présidence du gouvernement.

En dépit de la « complexité » du dossier, la commission qui en est chargée l’a quasiment parachevé et continue toujours d’entendre les fichés pour les répertorier, dont les anciens de l’UGET et de l’Union des chômeurs.

La commission est formée de représentants des ministères de l’Intérieur, les Affaires sociales, l’Emploi et la Formation professionnelle, les relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et les organisations des droits de l’Homme ainsi que la présidence du gouvernement.

Le ministère de l’Intérieur a été sollicité pour prendre connaissance de leurs dossiers et vérifier s’ils étaient fichés ou pas par la police, ajoute-il.

Commentaires: