La loi antiterroriste est suffisante pour traiter le cas des retour de terroristes, selon Horchani

Farhat Horchani

Lors d’une visite effectuée à la caserne militaire de Kasserine, le ministre de la Défense Farhat Horchani est revenu brièvement sur l’affaire des terroristes de retour en Tunisie.

Vu les réussites sécuritaires réalisées en 2016, la Tunisie va sur le droit chemin jusque là », a-t-il déclaré.

Quant au sujet du retour des terroristes tunisiens se trouvant dans les zones de conflit, Horchani a indiqué que la loi antiterroriste de la Constitution tunisienne suffit pour traiter ce sujet, rapporte Shems fm.

L’Algérie passe à la vitesse supérieure

Suite aux informations portant sur le retour de terroristes tunisiens depuis les zones de conflit, les autorités algériennes ont préféré réagir.

L’armée Algérienne a renforcé son système de sécurité sur les frontières avec la Tunisie.

Le niveau d’alerte a été levé pour éviter toute infiltration de terroristes en Algérie et des unités militaires ont été déployées sur les 1000 kilomètres de frontière avec la Tunisie, rapporte la chaîne Echourouk TV.

Des postes frontaliers avancés, des caméras thermiques, plus 60 tours de contrôles et deux bases aériennes ont été installés par les autorités algériennes.

I.B.

Commentaires:

Commentez...