France : Pour le Front national, Anis Amri est « un djihadiste gâté par Schengen »

anis-amri-2

La question de la suppression de l’espace Schengen en Europe refait surface après l’attentat terroriste perpétué par Anis Amri, et après son long voyage avant d’être abattu à Milan.

Florian Philippot, vice-président du Front National français a d’ailleurs réagi à la mort d’Anis Amri, officialisée vendredi 23 décembre par le ministre italien de l’intérieur, pour dire que ce dernier est « un djihadiste gâté par Schengen ».

L’homme politique a appelé ouvertement à la suppression de cet espace. Le terroriste islamiste de Berlin abattu à Milan. Il avait déjà changé de pays ! Mettons fin à cette passoire qu’est l’Europe de Schengen », a-t-il tweeté, rapporte ce lundi 26 décembre 2016, Le Monde.

L’« escapade d’Anis Amri dans deux ou trois pays a minima est symptomatique de la catastrophe sécuritaire totale que représente l’espace Schengen », a estimé, pour sa part, Marine Le Pen.

Lire aussi :

Commentaires: