Exilé en France, le rappeur tunisien Weld El 15, menacé d’expulsion vers la Tunisie

weld-el-15
Weld El 15, ici avec Emino | Crédit photo : AFP

Le rappeur tunisien Weld El 15, de son vrai nom Alaadine Yaakoubi risque d’être expulsé de France où il est installé depuis ses problèmes avec la justice tunisienne.

En effet, condamné à deux ans de prison ferme en 2013 pour outrage à la police dans une de ses chansons, il avait bénéficié d’une réduction de peine à six mois avec sursis, mais la procédure n’est pas close. Et s’il était expulsé il risquerait bien de retourner en prison.

Weld El 15 est, depuis jeudi 22 décembre, menacé d’expulsion à cause de ses liens avec un autre rappeur mort au djihad, Emino qui serait mort à Mossoul (Irak), en novembre dernier. Des liens qui inquiètent la préfecture d’Ille-et-Vilaine (Bretagne) faisant appel, jeudi, d’une décision de la justice administrative favorable au rappeur tunisien.

En effet, Weld El 15, avait, dans un premier temps, obtenu gain de cause devant le tribunal administratif de Rennes en juillet dernier. Les juges avaient ordonné à l’Etat de lui accorder le titre de séjour qu’il attend depuis huit mois, rapporte Le Monde.

Mais, les autorités françaises mettent notamment en avant ses liens avec Emino et la préfecture veut aller au bout de la procédure d’expulsion à l’encontre du rappeur. La préfecture d’Ille-et-Vilaine invoque même un « comportement d’ensemble » constitutif « d’une menace pour l’ordre public » mettant en avant des « violences conjugales » et de « consommation de cannabis », que le rappeur ne conteste pas.

La cour administrative d’appel a mis sa décision en délibéré et doit rendre son arrêt sous deux à trois semaines.

Commentaires: