Un « flou » autour des élections municipales, selon l’ISIE

Elections

Le membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) Nabil Baffoun a indiqué à l’agence TAP qu’il existe un « flou » autour du sujet des élections municipales.

Selon lui, la tenue de ces élections devrait être une priorité pour le citoyen comme pour les politiciens, sauf que jusque là, il n’y a aucun pas en avant.

Baffoun a appelé les députés de l’ARP à examiner et à adopter dans les plus brefs délais, le projet de loi sur les élections municipales et à fixer une date pour le scrutin.

« Tout retard aura des répercussions sur les élections législatives et la présidentielle », a-t-il ajouté.

Le président de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) Chafik Sarsar, avait annoncé il y a quelques semaines que la date dépend de l’adoption de la loi des collectivités locales.

Si la loi est adoptée en janvier, les élections pourront se tenir en octobre 2017, a expliqué Sarsar.

Le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakhar, avait souligné lors d’une plénière à l’ARP, la détermination du gouvernement à organiser les élections municipales en 2017.

Commentaires: