Pendant 3 jours, la capitale sera privée de taxis

IMG_5136

Du 28 au 30 novembre 2016, les chauffeurs de taxis du Grand Tunis observeront une grève régionale en réponse à ce qu’ils ont appelé la « nonchalance » des autorités.

Dans une déclaration accordée à Mosaique fm, porte-parole de l’Union Nationale des Taxis individuels, Ridha Ben Belgacem, a indiqué que plusieurs rassemblements protestataires des représentants de tous les bureaux régionaux de l’organisation auront lieu après la tenue de cette grève.

« Les amendes imposées aux propriétaires de taxis sur fond des procès-verbaux est l’une des revendications. Les autorités n’ont pas répondu favorablement, jusque là », a-t-il ajouté.

A rappeler que les taximen ont également protesté, le 31 octobre dernier, contre « les amendes exagérées et ce qu’ils considèrent comme un harcèlement sécuritaire contraire à la loi ».

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...