Les auditions publiques de l’IVD doivent être déconseillées aux -12 ans

tortureLes auditons publiques des victimes des violations des droits de l’Homme ont démarré hier jeudi 17 novembre 2016 sous une haute couverture médiatique. D’ailleurs, elles ont été retransmises en direct sur plusieurs chaines télévisées.

Outre les témoignages des familles des martyrs de la révolution, un témoignage d’un cas de torture a été également retransmis en direct.

Il s’agit de l’audition de Sami Brahem, chercheur au Centre des études et recherches économiques et sociales (CERES).
Brahem a évoqué la période où il a été emprisonné, et la torture physique et psychique par laquelle il est passé.

Son témoignage contenait des passages choquant sur les techniques de torture pratiqué sous le régime de Ben Ali.

Ces auditions, surtout lorsqu’il s’agit d’un cas de torture, doivent être déconseillés à un public de moins de 12 ans, compte tenu des contenus qui peuvent heurter les enfants.

KJ

Commentaires:

Commentez...