Auditions de l’IVD : Le père et le fils torturés ensemble lors des événements du bassin minier

c

Les auditons des victimes des violations des droits de l’Homme, organisées par l’IVD, se poursuivent ce vendredi 18 novembre 2016.

La première audition concernait une victime des événements du bassin minier de 2008, il s’agit de Bechir Labidi, syndicaliste et activiste âgé de 62.

En effet, le concerné est revenu tout d’abord sur les circonstances de ces événements et sur la situation des militants qui ont été emprisonnés pour réprimer la mobilisation des activistes et syndicalistes du bassin minier à Gafsa.

Il a affirmé que dès les premiers moments de la mobilisation, pratiquement tous les militants ont été arrêtés. « Lors de mon arrestation j’ai été sauvagement agressé par des policiers et même lynché devant les membres de ma famille ».

La victime a également évoqué les martyrs, tombés sous les balles des policiers, pour réprimer cette mobilisation à Redayef. « On a même passé des nuits dans les montagnes pour éviter les arrestations et la torture. Mon fils a été pris en otage par les unités de police pour m’obliger à se présenter au poste de police ».

« J’ai passé une semaine d’arrestation accompagné de mon fils. Ils te forcent à te déshabiller devant des jeunes, ils te frappent etc. Ils voulaient vaincre notre volonté. » a-t-il raconté.

« J’entendais les cris de mon fils qui a été torturé près de moi. On m’a menacé de violer mon fils devant mes yeux ». a-t-il encore témoigné. Le militant a affirmé avoir subi des tortures avec son fils, dans les prisons.

Il est revenu également sur les circonstances catastrophiques d’emprisonnement malgré sont état de santé très détérioré.

KJ

Commentaires:

Commentez...