Augmentations salariales : Bras de fer entre le gouvernement et l’UGTT

dinar

Les négociations autour des augmentations salariales n’ont pour le moment pas abouti à un résultat concret.

La proposition du gouvernement, portant sur le report du versement de la majoration salariale au mois de novembre 2017, n’a pas été acceptée par l’Union Générale Tunisien du Travail (UGTT).

Noureddine Tabboubi, secrétaire adjoint de l’UGTT, a déclaré hier à l’issue d’une réunion tenue avec des représentants du gouvernement, que la centrale syndicale tient au respect de l’accord signé entre les deux parties et que la proposition du gouvernement porte atteinte à la crédibilité des négociations.

A rappeler que l’UGTT a organisé un rassemblement ouvrier le 11 novembre 2016 à Kasserine. Le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Sami Tahri avait déclaré à la presse que « si le gouvernement revient sur les accords conclus par le passé sur les majorations salariales du secteur public de 2017, l’UGTT se mobilisera à travers les régions », rapporte l’agence TAP.

Tahri a réitéré le refus de l’UGTT de la décision de geler les salaires pour 2017 et 2018, appelant le gouvernement à faire prévaloir l’intérêt du pays et à prendre des décisions audacieuses et de réviser le budget et de frapper avec un bras de fer pour lutter contre la corruption, la contrebande et l’évasion fiscale.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...