Mes JCC | Jour 1

Mes JCC | Jour 1

Par -
Affiche du film Eshtebak Clash
Affiche du film Eshtebak (Clash)

Hier, première journée des JCC 2016. Je l’ai commencée avec le film égyptien Eshtebek (Clash) de Mohamed Diab. Et c’était vraiment Waw sur tous les plans. Le scénario, la mise en scène, le jeu des acteurs… Tout était parfait, sauf peut-être la conclusion ou le message du film, sur lequel j’ai quelques réserves après la cohabitation forcée avec les islamistes que nous a imposée Nidaa.

Ce film avait fait l’ouverture de la section Un Certain Regard au Festival de Cannes en 2016. Pendant les dix jours du festival, tous étaient unanimes pour dire que le film est excellent. Le Hollywood Reporter l’avait qualifié de « joyaux » et Tom Hanks avait envoyé une lettre de félicitation au réalisateur.

Eshtebek sera projeté une deuxième fois au cinéma l’ABC le 31 octobre 2016 à 16h30.

L’après-midi, je suis allée voir les 8 courts métrages produits par les Jcc à l’occasion du cinquantenaire. J’avoue avoir été très déçue, et quelque part j’avais eu un peu honte par rapport à nos invités étrangers.

Sur les 8 courts métrages, un était sympa, un était émouvant et un était adorable. Les 5 autres ne valaient vraiment pas le déplacement.

Le premier, 35mm, raconte la folie qui s’empare de certains tunisiens concernant les invitations aux cérémonie d’ouverture et de clôture des JCC.

Le meilleur est le court métrage de Wissem Tlili Inversé, une très belle caricature du spectateur tunisien. Très beau film. On rit, on rit vraiment de nos travers.

Le court métrage Avant première de Fares Naanaa est émouvant. Il nous replonge dans l’atmosphère de l’attentat de l’année dernière qui a fait 12 victimes et nous fait revivre toute cette émotion et toute cette solidarité entre tunisiens, soudés dans la douleur et la lutte.

Par contre, l’ambiance des JCC est bien là. L’avenue Habib Bourguiba est en fête. Les salles de cinéma sont pleines, quoi que désorganisation en ce qui concerne les billets. Il y a un problème de connexion très embêtant. J’espère que cela ira mieux les prochains jours.

Ne ratez pas Eshtebek et bon festival !!!

فيلم #اشتباك "جوهرة مهرجان كان" من يوم 27 يوليو بجميع دور العرضClash – اشتباك

Publié par Film Clinic sur lundi 18 juillet 2016

Neila Driss

 

Lire sur le même sujet:

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Cannes 2019 - Nisrin Erradi, Maryam Touzani, et Lubna Azabal Adam

Affiche du Festival du Cinéma Tunisien

Cannes 2019 - Cinq films, des femmes et leurs destins….