L’universitaire tunisienne Hafidha Chekir élue vice-présidente de la FIDH

Hafidha Chekir
Hafidha Chekir

L’universitaire tunisienne Hafidha Chekir a été élue vice-présidente de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH) à l’issue du 39ème congrès de la Fédération, qui s’est déroulé du 23 au 27 août à Johannesburg (Afrique du Sud).

Professeur de droit public à la faculté de droit et des sciences politiques à l’Université Al Manar (Tunis), militante féministe, Hafidha Chekir est membre du bureau exécutif de l’association tunisienne des Femmes Démocrates, membre fondatrice de l’Association des Femmes tunisiennes pour la Recherche sur le Développement (AFTURD) et membre du comité scientifique de l’Institut arabe des Droits de l’Homme depuis sa création.

Hafidha Cheki est la seconde tunisienne à occuper ce poste après Souhayr Belhassen en 2004.

Commentaires:

Commentez...