Devant le Capitole de Dougga…

Faudrait-il le répéter: le Capitole de Dougga est probablement l’un des plus admirables monuments romains de Tunisie.

Capitole de Dougga (Photo : Mohamed Ali Sghaier)
Capitole de Dougga (Photo : Mohamed Ali Sghaier)
La dialectique de l’aigle et des pigeons

Construit en l’an 166, il est admirablement conservé et domine la cité antique de Dougga. Devant ce monument, le regard caresse le fronton orné d’un bas-relief sur lequel nichent des pigeons qui parfois s’envolent vers le ciel dans des battements d’ailes furtifs.

Sur ce fronton, un aigle s’envole, un homme dans ses serres, pour signifier l’apothéose de l’empereur Antonin le Pieux. J’ai toujours silencieusement admiré cette dialectique de l’aigle et des pigeons…

Dédicace aux dieux et aux empereurs

Juste en-dessous, une inscription se déploie en l’honneur de Jupiter, Junon et Minerve et pour le salut des empereurs Marc Aurèle et Lucius Verus. Cette dédicace signale aussi, selon une coutume bien établie, que l’édifice a été construit aux frais de deux citoyens de Dougga qui portaient le nom Simplex.

Le monument de pierre ocre s’élève sur un podium auquel on accède par un escalier monumental. Un passage dallé qu’on nomme l’area ante Capitolum précède la volée de marches et relie la place de la Rose des vents au forum.

Six colonnes pour Jupiter, Junon et Minerve

Le Capitole était consacré à la triade Jupiter, Junon et Minerve. Colonnes monolithes et chapiteaux corinthiens supportent la frise et donnent toute sa majesté au temple composé d’une pro-cella et d’une cella, vaste salle rectangulaire dont la grande niche contenait une statue colossale de Jupiter et les deux petites niches latérales abritaient celles de Junon et Minerve.

Capitole de Dougga (Photo : Mohamed Ali Sghaier)
Capitole de Dougga (Photo : Mohamed Ali Sghaier)

Le capitole de l’antique Thugga possède aussi une crypte en sous-sol qui, selon certaines sources, aurait servi d’église au temps des Byzantins. C’est là que fut découverte la tête de la statue du culte de Jupiter. En marbre blanc, elle aussi témoignait de la splendeur du temple des temples de Dougga…

H.B.

Commentaires:

Commentez...