Après le CHU de Sfax, l’hôpital régional de Jendouba sombre dans les dettes

hopital-jendouba

Les hôpitaux tunisiens, notamment régionaux, vivent une situation médiocre ancrée par les dettes accumulées depuis des années…

Dans un communiqué rendu public, le syndicat de base de l’hôpital régional de Jendouba a indiqué que les dettes de l’hôpital ont dépassé les 6 millions de dinars.

Le manque des médecins spécialistes et le blocage des projets programmés pour l’hopital font en sorte que la situation devient encore plus difficile.

Ces dettes pourront affecter la qualité des services proposés aux citoyens et de la nourriture servie aux patients, déplore le syndicat.

 

Jendouba mais pas que…

L’hôpital de Sfax connait une situation similaire, voire pire.

En février dernier, la Directrice générale des services spécialisés au sein du ministère de la Santé, Hanen Arfa, avait déclaré sur les ondes de la Radio nationale que les dettes de l’hôpital de Sfax s’élèvent à 35 millions de dinars. De ce fait, l’institution sanitaire est menacée.

La corruption et la mauvaise gestion des ressources humaines ont été citées comme étant les causes principales de cette détérioration.

Commentaires:

Commentez...